196eme concert (SOZIEDAD ALKOHOLIKA - XUBUNG) 2010

 

 

C'est vendredi, la journée est finie. On passe en mode détente, et rien de mieux qu'un concert pour se vider l'esprit et purger son stress de la semaine. Ce soir j'ai rendez-vous a Biarritz pour un petit concert avec, en tête d'affiche, SOZIEDAD ALKOHOLIKA, accompagné de THE EYES, un groupe de Barcelone.

L'heure d'ouverture des portes est pour 20h30. Le premier groupe doit jouer à 21h00.

 

Nous arrivons donc, de façon à ne pas louper le première partie. Il n'y a pas vraiment grand monde, je dirais à vue d'oeil, une cinquantaine de personnes. Ca nous laisse le temps de prendre un café au bar. Puis je regarde l'heure. Il est 21h00 passé, de quelques minutes. Nous nous rendons dans la salle qui jouxte le bar. Et là, grosse surprise. Il n'y a personne, sauf nous...lol.

 

 


 

 

Au bout de 15 minutes, il n'y avait toujours personne. Un roadie, je suppose, n'arrêtait pas de faire l'aller retour, devant, derrière la scène, pour voir la situation. Mais ça ne changera pas. Au bout de 20 minutes on doit être 5, voir 6 personnes. Je me pose la question de savoir si le concert ne va pas être annulé.

Quand soudain, le groupe entre sur scène et s'installe tranquillement. L'un d'eux, porte une toque russe blanche, mouaih!!! pourquoi pas... Ce qui me laisse perplexe, c'est que, les visages ne correspondent pas vraiment avec les photos que j'avais vu sur le site du groupe THE EYES. Mais bon avec les lumières tamisées, les ombres, il est difficile de bien voir.

 

 

 

 

Photobucket

XUBUNG « Snaiperskaya » 2010

 

 

Il est 21h30. Une fois prêt, le groupe commence, avec « Back to burn the crap ». Il ne me faut pas attendre la fin du morceau pour comprendre que ce n'est pas THE EYES. Le style n'a rien à voir. Au lieu d 'avoir du death mélodique, c'est plutôt du hard rock pêchu avec une tendance punk. Le groupe, pendant son set, interviendra rarement entre les titres ou alors en anglais et en espagnol. Le morceau suivant « Broken Arm/broken heart » sera suivit de « Ride of self destruction », puis « La droga », C'est pas mal, même si les compos se ressemblent un peu, ça passe bien. Le groupe paraît, très en forme, malheureusement il n'y a toujours pas grand monde dans la salle, on doit être maintenant, une quarantaine.

Donc niveau ambiance dans la fosse c'est zéro, à part une toute petite troupe qui a l'air de bien connaître le groupe et qui animera un peu ce show. Suit « Why don't you make a xubung ». Puis le groupe nous annonce que c'est la fin. On fini donc avec « Snaiperskaya », et « Everybody needs some Xubung ». J'ai trouvé ce petit groupe vraiment très bien. Il a su gardé un coté professionnel au vu du peu de personnes de présentes, le guitariste, celui qui portait une toque ira jusqu'à descendre de la scène, jouer de son instrument, dans la fosse. Remarque. Il ne sera pas bousculer...lol.

Le concert étant fini, je me dirige vers le deuxième guitariste, Tony, pour lui demander le nom du groupe. Il me répondra XUBUNG, et il m'expliquera qu'ils sont de Bayonne et qu'ils ont été contactés, il y a quelques jours, pour jouer ce soir, afin de remplacer THE EYES qui s'est désisté. Du coup ils ont passé les trois derniers jours à répéter.

 

La déception se lit sur mon visage, puisque je venais, pour découvrir THE EYES, mais bon, on ne peut rien y faire.

 

 

 

 

Photobucket

SOZIEDAD ALKOHOLIKA « Sesion #2 » 2010

 

 

 

Je resterai devant la scène en attendant que SOZIEDAD ALKOHOLIKA prenne place. J'adore ce groupe, ils sont très sympa et sont très proche du public. Comme pour d'autres groupes, je me déplacerai autant de fois que je le pourrai, à chaque fois qu'ils passeront vers chez moi.

 

L'attente ne sera pas énorme, au bout de 15 minutes, une intro se fait entendre et c'est sur « Perra vida » que le groupe apparaitra, et là, je lis sur le visage de Juan, le chanteur, un sourire qui ne trompe pas, un sourire qui nous fait comprendre, qu'il a compris, que ce soir, ils vont jouer devant peu de monde. Effectivement il doit y avoir 80 personnes à tout casser. Pour ce qui est de la setlist, elle sera la même que celle de la date du 18 mars 2010, avec un morceau en moins. On retrouvera donc, entre autres, « Pelota », « Padre Black & Decker », « Ratas », « La aventura del saber », « Sangre al fin ».... La seule différence avec la précédente date, c'est que le groupe, ne prendra pratiquement pas la parole. Je les comprends. Du coup leur show durera moins d'1h15. Pendant le concert, je me retourne pour dénombrer les présents, que j'estime à environ 200 personnes. Je ne sais pas où ils étaient cachés, mais ils sont apparus comme par enchantement.

D'entrée, le son est inaudible, on ne reconnait pas les titres, sauf par rapport à l'intro, puis au fil des morceaux, ça s'est nettement amélioré, même si ce n'était pas le top. Et le groupe finira sa setlist avec les incontournables « Nos vimos in berlin » et « S.H.A.K.T.A.L.E ». L'ambiance a quand même était nettement plus mouvementée qu'au début. Il y avait, heureusement, les fans du groupe, qui étaient présent et qui reprenaient, en choeur, les refrains.

 

Ce n'est donc pas mon meilleur concert de l'année, ni même le meilleur que j'ai vu, de SOZIEDAD ALKOHOLIKA, même si le groupe est resté, lui aussi, très pro et n'a pas bâclé sa setlist.



08/05/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres