199eme concert (Graspop Metal Meeting) - (2eme jour) - Dessel - 2010

 

 

Pour ce deuxième jour, j'arrive vers les midi. Le premier groupe que je veux voir passe à 14h15, ce qui me laisse le temps de manger quelques fruits et de refaire un tour dans les stands de fringues.

 

 


 

Je découvre: CARCASSSLASHFEAR FACTORY - TANKARD

Je regarde: DARK FUNERALCANNIBAL CORPSEIMMORTAL ELUVEITIE

 

 

Cette journée est plutôt axée sur des groupes extrêmes, comparée à celle d'hier.

 

C'est une bonne demie heure, avant le début du concert, que je m'avance sous la « marquee I » et que je pose mon derrière, sur le sol, constitué de planches, en attendant l'heure. Et plus on en approche et plus il y a du monde qui rentre sous le chapiteau. Faut croire que le black metal attire toujours autant de personnes.

 

 

 

 

 

DARK FUNERAL: « Angelus exuro pro eternus » 2009

 

 Il est 14h15. DARK FUNERAL sera donc mon premier concert de la journée. Et quel concert. Comparé à la date de Limoges (189eme concert), l'ambiance est beaucoup plus présente dans la fosse et le groupe s'en réjouit. La setlist est pratiquement la même qu'en Mars. On retrouve, entre autre, « Atrum regina », « 666 voices inside », « My funeral », « goddess of sodomy »,... Ensuite le son est beaucoup plus correct. Le groupe quand à lui, paraît plus actif qu'à Limoges. Et chaque membre change de coté, sur pratiquement tous les morceaux. Le maquillage de Masse Broberg est toujours aussi malsain, mais ce mec a une sacrée présence sur scène. Il y a beaucoup de monde qui s'est approché. Soit par curiosité, soit par attirance. Le groupe jouera 45mn, mais c'est vraiment une grande claque que je prends. Et à l'occasion je retournerai les voir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prochain groupe, même salle, mais dans une petite heure. Je sors dehors pour reprendre un bon bol d'air, pas si frais que ça, il fait très chaud dehors, je crois savoir que les 32° sont dépassés. J'en profite pour marcher un peu et je me dirige vers la mainstage où se produit BULLET FOR MY VALENTINE. Je ne m'attarde pas, vu que je les revois dans une dizaine de jours. Mais le peu que j'aperçois me laisse perplexe. J'entends de bons riffs, mais c'est le style en général que j'aime pas vraiment. Enfin bref....j'aurai le temps de juger ça le 08 juillet.

 

 

 

 

CANNIBAL CORPSE « Evisceration plague » 2009

 

Après mon petit tour, je regagne le devant du chapiteau, pour atteindre les premiers rangs légèrement sur la gauche. Il n'y a pas vraiment de gros retard sur les horaires et CANNIBAL CORPSE, va entrer en scène à 16h00. Et là je vais me prendre une seconde claque de la journée. J'assiste à la prestation d'un groupe bien déchainé. « Corpsegrinder » le chanteur, nous fera l' « hélicoptère » à en perdre la tête. D'ailleurs je me demande toujours comment son cou fait, pour supporter ça. Impressionnant. La setlist est très variée. On retrouve « Sentenced to burn », « Scalding hail », « Unleashed the bloodthirsty », « The wretched spawn », « Gutted », « Pit of zombies ». La fosse est en ébullition. Les slams arrivent de partout. J'assiste à de gros circles pit que « corpsegrinder » se fait un plaisir de mettre en place. «  Devoured by vermin », « A skull full of maggots »,..., et on terminera sur l'excellent « Hammer smashed face » et « Stripped, raped and strangled ». Un putain de bon concert. Et une grosse ambiance, par contre le son n'était pas vraiment au top.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CARCASS « Swansong » 1996

 

Pas de temps à perdre, j'avance vers la mainstage où CARCASS doit se produire. J'avais loupé leur prestation au Hellfest en 2008, pour des raisons personnels, mais alors là, je fais tout pour être devant. Et c'est sans problème que j'avance aux premiers rangs. Il n'y a pas encore foule.

A peine installé, CARCASS entre en scène. Et ce sera mon coup de coeur de la journée. Vraiment énorme. Un son plutôt correct, une setlist efficace « Corporal jigsore quandary », « Carnal forge », « Empathological necrotiscism », « Reek of putrefaction »,..., « Keep of rotting in the free world » sans oublier l'excellent « Heartwork ». Le tout est accompagné par des images plutôt « crade », en lien avec les morceaux joués. Dans le même style que les pochettes d'albums...lol.


 

 

 

 

 

 

 

Par contre, je suis écoeuré et je ne comprends pas la raison de ce vide dans la fosse. C'est dommage parce que je trouve que ce groupe a su faire évoluer le death dans les années 90'. Et ils ne méritent pas qu'on les boudent. Mais bon, il en faut pour tous les goûts. 45 mn ça passe très vite, on en profite tout juste. Et maintenant je file vers la marquee II.

 

 

 

 

 

 

 

FEAR FACTORY « Mechanize » 2010

 

 

J'arrive juste sur le premier morceau de FEAR FACTORY. Par contre je n'arrive pas à me faufiler devant, j'arrive à atteindre une distance raisonnable, pour pouvoir regarder ce groupe, qui, ne rentre pas dans ma discographie. Mais que je voulais absolument voir au moins une fois. Et je ne suis pas déçu. Même si il y a des morceaux que je n'aime pas. C'est surtout la voix de Burton C. Bell, quand il chante en clair que j'ai horreur. Dans l'ensemble je trouve que FEAR FACTORY, pour son grand retour, passe facilement son message et c'est un chapiteau, bien tassé, qui répondra avec une superbe ambiance comme je n'en ai pas encore vu, depuis mon premier jour. Les titres joués « Mechanize », « Shock », « Edgecrusher », « Linchpin », «  Acres of skin », « Powershifter », « Martyr », « Demanufacture », celui là je l'aime beaucoup, « Self bias resistor », et « Replica » sont vraiment entrainant du début à la fin, avec leurs riffs qui feront sauter, bouger, chanter tout le chapiteau. Un grand groupe, mais surtout une grosse ambiance.

 

 

 

 

 

 

Pas le temps de trainer, car dans 5 mn deux groupes que je veux absolument voir vont jouer. SLASH sur la mainstage et TANKARD sous la « metal dome ». Et comme je ne peux pas me partager en deux. Je décide d'aller vers la mainstage.

 

 

 

 

SLASH « Slash » 2010

 

Je suis encore bien placé. Et l'attente ne sera pas longue. J'ai écouté l'album « Slash », mais il est beaucoup trop mou à mon goût sauf le premier morceau que j'ai bien apprécié, mais comme je sais que le groupe reprend du GUN'S N' ROSES, c'est ce qui me motive à les regarder jouer.


 


 

 

 


 

 

Et coup de chance pour moi, le groupe entre en scène sur « Ghost » premier morceau de l'album...lol. Suivent « Back from cali », « Nightrain », « Rocket queen », mais là, c'est trop pour moi. Les deux derniers morceaux, reprises des GUN'S N ROSES, ne font pas mouche sur moi, puis leur morceau, trop soporifique, alors je décide d'abandonner SLASH pour me diriger vers TANKARD.

 

 


 

TANKARD « Thirst » 2008

 

Bien sur le groupe à commencé à joué, mais il ne me faudra pas quelques secondes pour rentrer dans le headbanguing. Et j'arrive sans difficulté à me glisser du coté gauche, pas très loin de la scène. Et là je me trouve face à un groupe énergique et qui garde bien l'image qu'il se donne sur ses albums. C'est à dire, un groupe vivant, joyeux, qui ne prend pas la grosse tête et qui est là pour faire passer son message de faire la fête. Et dans la fosse, les pogos, ça y va. C'est marrant, malgré tout ce remue ménage je vais me retrouver pratiquement face à la scène, ce qui me fera profiter encore mieux, des titres. « The beauty and the beast » (pas sur du titre), « Alcohol », « Maniac forces », « Alien », «  Beermuda », « 666 packs », …. sont là pour le démontrer. Et pour finir avec « Space beer » et « Empty tankard » repris en choeur par toutes les personnes présentes. Encore un gros coup de coeur pour TANKARD.

 

 

 

 

 

 


 

Je sors du chapiteau en sueur, et j'entends SLASH qui continue à jouer. D'après les horaires, il reste encore un quart d'heure. Du coup je retourne devant la mainstage et assiste aux derniers morceaux « Rise today », « Slither » et « Paradise city ». Je ne regrette vraiment mon choix d'être parti. Je m'en serai trop voulu d'avoir loupé TANKARD, surtout après la prestation phénoménal et bourrée de vitamines que nous a donné le groupe.

Et puis si je veux entendre du GUN'S N ROSES et bien il me faudra aller voir le vrai GUN'S N ROSES. Parce que SLASH c'est qu'un guitariste. Après, je ne critique pas la performance vocale de Myles Kennedy. Je reconnais qu'elle est agréable sur les morceaux, mais c'est pas ça.

 

 

Enfin, je peux m'accorder une courte pause, avant de retourner sous la « metal dome ». Il me reste quoi? Une petite heure, un peu moins si je veux être bien placé.

 

 

 

 

 

 

ELUVEITIE « Everything remains as it never was » 2010

 

 

Après m'être bien rafraichit le gosier et remplit la panse, je me dirige vers le chapiteau. La surprise est grande, quand je constate que les fans se sont déjà mis en place, alors qu'il reste encore une vingtaine de minutes avant le début, mais c'est pas grave. ELUVEITIE je les ai déjà vu plusieurs fois, donc, de ne pas être aux premières loges, ne me dérange pas vraiment.

C'est dans les temps, que se fera l'entrée d'ELUVEITIE, sur l'intro « Otherworld » tirée du dernier album « Everything remainsas it never was ». suivit du morceau « Nile ». La fosse suivra le rythme de chaque titre joué. Un vrai délire, entre pogos slams et autre circles pit. Il est vrai, que c'est difficile de ne pas bouger sur des titres comme « Thousandfold », « (Do)minion », « Gray sublime archon », le sublime « Inis mona »,, ou encore l'énorme « Tegernako »....

Sans doute un des groupes qui a su mettre le feu dans le public. Seul inconvénient, et je parle pour tous les groupes que j'ai vu sous ce chapiteau, beaucoup trop de fumigènes qui n'arrivent pas à se volatiliser et un écran derrière la scène, que chaque groupe utilise à bon escient. Le problème, avec toutes ces lumières et fumées, est qu'on y voit pas vraiment bien. Quand au son, il y a eu pire, du moment que j'arrive à reconnaître les morceaux avec les boules chiés, c'est qu'il est pas mauvais...lol. Les cinquante minutes passeront encore une fois très vite.

 

J'ai 20 petites minutes pour rejoindre la « marquee II. ». C'est pas énorme quand il faut traverser le site et slalomer entre les personnes, venues nombreuses ce soir.

 

 

 

 

 

IMMORTAL « All shall fall » 2009

 

En ce qui me concerne. Je considère IMMORTAL comme la tête d'affiche de ce soir. Je ne reste pas pour SOULFLY, que j'ai vu il y a peu (198eme concert) et qui ne m'interresse pas de revoir maintenant, même si l'ambiance risque d'être énorme.

Je vais passer une heure de black metal, vraiment grandiose. A chaque fois que j'ai vu IMMORTAL, je n'ai jamais été déçu. Et plus ils font de concerts et plus ils maitrisent. La scène est un mur d'enceinte, un peu à la MANOWAR.

Les lumières s'éteignent, laissant monter derrière la batterie, un rideau, avec dessus une éclipse. Et c'est sur une intro que le groupe fait son apparition, et c'est parti avec, pour commencer, « All shall fall », ça commence très fort, vont suivre « The rise of darkness » puis « Sons of northern darkness ». Un concert grandiose, plongé dans un jeu de lumières sombres, entre le bleu et le rouge. Sans parler des artifices qui agrémentent certains morceaux. Déjà il fait chaud alors avec les flammes en plus, ça devient l'enfer, mais c'est bon. On continue avec « Norden on fire », « Hordes to war ». Abbath passe d'un coté à l'autre de la scène avec sa démarche en crabe, excellent....lol. Par contre à deux reprises, il bouscule Appolyon, le bassiste, qui apparemment n'est pas dans ses marques. Pourtant la scène est grande. Puis arrive l'excellent « damned in black », puis, « Grim and frostbitten kingdoms ». Pendant un titre Abbath le chanteur guitariste sort de scène, puis revient avec une torche et, sur un petit jeu de batterie, il nous crachera du feu. Tout les ingrédients sont là pour passer un concert comme je l'aime, c'est à dire avec quelques artifices, d'ailleurs, des deux jours, c'est le seul groupe, que j'ai vu, qui les a utilisé. Et cet énorme concert se terminera avec « Withstand the fall of time » et « One by one ». 

 

 

 

 

 

 

 

 


Géant!!! Géant!!! Rien à dire. A part que je suis un peu sur les rotules ce soir et je tarde pas à prendre la direction du parking, laissant les fans, aller de leur coté, se mettre en place pour SOULFLY.

 

 

 1er jour

 

3eme jour



09/07/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres